Les politiques culturelles et le développement durable

Le concept de développement durable et son articulation en trois dimensions ou piliers (la croissance économique, l’inclusion sociale et l’équilibre environnemental) ont été développés au cours de la seconde moitié des années quatre-vingts. Le Sommet de la Terre, qui s’est tenu à Rio de Janeiro en 1992, a confirmé le besoin d’introduire des considérations écologiques dans le développement de nos sociétés et de consolider ces trois piliers comme étant le paradigme du développement durable.

On s’accorde à dire que ces trois dimensions ne sont pas suffisantes pour refléter la complexité de la société contemporaine : chercheurs et institutions ont signalé, au fil de ces dernières années, que la culture doit être introduite dans ce modèle de développement.

 
  • Le chercheur et activiste australien Jon Hawkes a proposé, en 2001, d’inclure un quatrième pilier à la durabilité : la culture. The Fourth Pillar of Sustainability. Culture’s Essential Role in Public Planning est considéré comme étant un ouvrage de référence pour les politiques culturelles locales.
  • L’Agenda 21 de la culture propose de renforcer les politiques culturelles locales et d’intégrer la culture comme élément fondamental de notre modèle de développement (2004).
  • La Convention sur la protection et la promotion de la diversité des expressions culturelles de l’UNESCO (2005) mentionne la relation entre la culture et le développement durable.


De nos jours, le monde ne se trouve pas seulement face à des défis de nature économique, sociale ou environnementale. La créativité, la connaissance, la diversité, la beauté sont des atouts indispensables pour le dialogue en vue de la paix et du progrès car ils sont en relation intime avec le développement humain et la liberté.

Dans ce contexte, la Commission de culture de Cités et Gouvernements Locaux Unis (CGLU) a approuvé l’invitation de la Division des Politiques culturelles et du Dialogue interculturel de l’UNESCO afin de réaliser une brève étude pour expliquer la vision des villes et des gouvernements locaux dans le processus « vers un nouveau modèle de politique culturelle », processus entamé en 2009 afin de rapprocher les acteurs culturels du développement durable. Cette étude est le rapport 4 de l’Agenda 21 de la culture, Culture et développement durable : des exemples d’innovation institutionnelle et une proposition pour un nouveau modèle de politique culturelle

Le travail intense et l’activité déployés par l’Agenda 21 de la culture ont conduit le Bureau exécutif de CGLU à prendre en main l’élaboration de la proposition de position politique « La culture : quatrième pilier du développement durable ». Il a été approuvé le 17 novembre 2010, dans le cadre du Sommet Mondial des Dirigeants Locaux et Régionaux – 3ème Congrès Mondial de CGLU, qui s’est tenu dans la ville de Mexico. Ce document inaugure une nouvelle perspective et signale la relation entre la culture et le développement durable à travers une double optique : en développant une solide politique culturelle et en plaidant pour qu’il y ait une dimension culturelle dans toutes les politiques publiques.

La Conférence sur le Développement durable de l’ONU (Rio+20) qui s’est tenue à Rio de Janeiro du 20 au 22 juin 2012 ne reconnut pas une place centrale de la culture dans le développement durable. Notre Rapport 6 « Rio+20 et la culture. Miser sur la culture comme gage de durabilité » explique nos démarches pour influencer le processus menant à Rio+20, analyse en détail le Document Final de cette Conférence et en constate les insuffisances.

Le fossé entre les grands axes de développement et la culture est encore grand. Il n’existe pas encore de masse critique d’acteurs (dans le système de l’ONU, dans les niveaux nationaux, dans la société civile) qui mise explicitement sur le rôle de la culture dans le développement durable. Mais le processus menant à Rio+20 a valu la peine pour connecter les acteurs, pour coordonner leurs stratégies, pour accorder un travail en commun dans les occasions qui permettront de continuer le débat, et la lutte, comme l’agenda post-2015 de Nations Unies et Habitat III. Vous pouvez aussi consulter notre nouvelle page sur le Post-2015.

Il faudra voir comment évolue, au cours des prochaines années, la relation entre le développement durable et la culture. Vous aussi vous pouvez contribuer à la réponse.

Logo FRA

Notre document explique pourquoi un Objectif explicit sur la culture est nécessaire et propose des cibles et des indicateurs possibles. Il est temps que la culture soit au cœur d’un vrai changement positif.

Prix International CGLU - Ville de MEXICO - Culture 21

Banner Fr Le Jury a délivré son verdict, découvrez les villes qui ont participé au Prix International CGLU - Ville de MEXICO - Culture 21 et consultez maintenant les gagnants.

Vous pouvez également consulter le rapport détaillé du Jury.

NOS PARTENAIRES